25 juin 2016
La Tour Eiffel en noir

a-TOUR-EIFFEL-LBGT-ORLANDO-640x468

Orlando, 50 morts. La Tour Eiffel revêt les couleurs arc en ciel , lesquelles sont devenues celles des homosexuels. Un hommage après celui que les capirales du monde entier ont rendu le 13 novembre dernier au nom d’un internationale du recueillement et de l’hommage. La chose est louable mais quid des 2 500 morts moyés dans la Méditerranée depuis le début de l’année? Et nous ne sommes qu’en juin…Quels monuments, quels fleurs, quelles couronnes pour ces enfants et leurs parents qui avaient un job, une situation comme l’on dit dans leurs pays- la Libye, l’Irak, la Syrie, l’Afghanistan capables de payer près de 2000 euros chacun -autant dire l’élite- pour venir malheureusement se noyer aux portes d’une Europe que l’Angleterre vient de renier mais dont certains autres sont près à laisser leur vie pour y entrer? Chaque jour que Dieu fait, la Tour Eiffel devrait être en deuil, porter le noir pour réveiller notre mauvaise conscience qui se noie, elle, en ce mois d’Euro 2016 dans la bière…

Les boat people, version 2016 et sans aide

Les réfugies, les migrants, on ne sait que faire d’eux; on les accueille au compte goutte lorsque l’on ne les repousse pas, tels des parias, oubliant que L’Espagne fut aussi il y a peu un pays dont fuir des milliers de personnes sous Franco. Les Boat people eurent Bernard Kouchner, mais qui ont aujourd’hui les migrants? Les intellectuels se mobilisent par écrits mais dans les faits, qu’en est-il? Quelle aide apportent-on à ces hommes, ces femmes, ces enfants qui préféreraient de loin rester chez eux et ne viennent que parce qu’ils n’ont d’autre choix pour échapper à la mort, la pauvreté, la faim, la torture? On ne pourra dire que l’on ne savait pas et pourtant la Tour Eiffel brille  de tous ces feux toute les heures, symbole de richesse et phallique qui ne laisse aucune voix à ceux qui meurent chaque jour au large.

Par Laetitia Monsacré

 

 

 

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs