29 novembre 2015
Louane, Raphaël, et que vive la scène!

Louane-en-concert-a-Nancy-le-25-mars-2015_exact1024x768_l

Pour tous ceux qui ne sont pas des fans de TF1, Louane était une inconnue lorsque le réalisateur Eric Lartigau a eu la merveilleuse idée de la faire jouer le rôle d’une jeune fille “parlante et chantante” dans La famille Belier. Un carton mérité au box office de 2014, dont nous avions dit le plus grand bien lire article , car oui ce film en faisait, avec des thèmes universels  comme la tolérance, l’amour et la difficulté d’être. Avec Maman, chanson dédiée à sa mère décédée, Louane offre notamment une chanson toute en résonance à cette difficile période qu’est l’adolescence pour les jeunes filles. Un des douze titres de son premier album Chambre 12, une vraie réussite, et à la clé, le plaisir d’entendre ses enfants chanter des paroles pleines de sens accompagnant la voix fraiche et délicieuse de celle qui vient de fêter ses 19 ans; ainsi,  les parents ne se feront mal ni aux oreilles ni aux yeux en allant  le 13 décembre à l’Olympia après que les deux dates au Bataclan aient été annulées…

Voix d’anges

Raphaël investit pour sa part la superbe salle ronde du Cirque d’hiver ce jeudi 3 décembre avec la chorale d’enfants qui l’accompagne sur son dernier album- Somnambule. Un très joli exercice-mention spéciale à Sur mon dos, Ramène moi en arrière, Eye on island, Maladie de coeur où sa voix si singulière se nourrit des voix d’enfants avec bonheur. Une superbe soirée en perspective par celui qui vient  de signer la BO du film superbe de Thomas Bidegain, Les Cowboys-lire notre article.

Voilà ainsi deux belles occasions d’aller aux concerts en cette période pas des plus encourageantes pour se réunir dans une salle close même si, on est loin avec ces deux artistes, du rock se revendiquant plus ou moins du satanisme des Eagles of the Death metal.

Et la certitude de voir sur scène deux artistes qui se sont donnés la peine d’écrire des textes originaux contrairement au navrant hommage de Patrick Bruel pour Barbara, album sorti ce 27 novembre. Le chanteur vieillissant y massacre la grande dame brune sur fond d’instrumentalisations ringardes et de vibrato insupportables dans sa voix. Un bide annoncé si le public a  gardé un minimum de bon sens et des tomates qui ne se perdront pas s’il ose monter sur scène…

LM

Articles similaires