28 avril 2014
Night Moves, Au nom de la terre

night-moves03

Night moves c’est le nom de baptême d’un joli petit bateau pour aller faire du ski nautique. Mais lorsque trois jeunes terroristes “vert” l’achètent, cela devient un engin pour faire exploser un barrage et commencer” par quelque part pour que les choses changent”. Grand prix du jury de Deauville, qui achève de montrer que plus grand chose ne sort du festival de la cité normande, ce film assez transparent a toutefois le mérite d’être noir comme ce qu’il dénonce, cette fuite en avant de l’humanité qui bousille allégrement la planète. Reste que l’on ne s’improvise pas du jour au lendemain un combattant et que le crime commis, la conscience et la peur viendront hanter Josh et Dena, ces deux anges exterminateurs au nom d’une cause qui mériterait pourtant dans bien des cas que les citoyens se transforment “en armée”. La réalisatrice Kelly Reichardt a su rendre vivante toute la tension de l’aventure sans éviter une certaine forme d’ennui tout en refusant de finir son film. voilà qui est dommage et peut vous faire passer votre chemin sans regret.

AW

Articles similaires