10 octobre 2015
Garnier mène la danse

1160064_au-palais-garnier-boris-charmatz-enfant-du-siecle-web-tete-021361336545

Benjamin Millepied, s’il n’est pas un chorégraphe qui marquera l’histoire, a tout du moins le mérite d’avoir grandement rajeuni le public de Garnier, temple dédié à la danse. Et quelle bonne idée que de faire découvrir ou redécouvrir ce bâtiment érigé sous Napoleon III grâce à des solos de danse, l’un dans le grand foyer, l’autre sur le balcon ou encore sous la coupole de la lune ou du soleil. Voilà donc le public convié à se promener au gré de son envie pour découvrir Forsyth, Nijinski, Pina Baush, Petipa ou encore Claude François-là l’exercice atteint ses limites- revisité par les danseurs de l’Opéra de Paris. Une petite sono et c’est parti pour quelques minutes au plus près des danseurs comme cette Bayadère dansée sur demi-pointes au milieu du public. Voir les danseurs d’aussi près, la chose est rare et remarquable et constitue une très agréable expérience à renouveler sans risque…

AW

20 danseurs pour le XX eme siècle jusqu’au 11 octobre à 18heures à l’Opéra Garnier

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs