3 juin 2014
Sacrés Molières

Dans l’immeuble France Télévisions, au 6 ème étage, dans le bureau de Thierry Thuillier, directeur de l’antenne de France 2. La porte s’ouvre, il accueille Jean-Marc Dumontet, nouveau directeur des Molières et propriétaire des Folies Bergères et Myriam Boyer, comédienne.

Thierry Thuillier

Entrez, entrez, asseyez vous là. Désolé de cette attente mais on est en pleine restructuration interne, le mercado va commencer,  je vous passe les détails… Alors, dites-moi, ces Molières, vous les imaginez comment?Parce qu’au niveau de l’audience, on n’a plus le droit à l’accident industriel après Sophie Aram, Ruquier et tous ceux que je ne vais pas citer. Avec Roland Garros, l’anniversaire du débarquement, en juin, on doit cartonner!

Jean-Marc Dumontet

Entièrement d’accord avec vous, il faut un vrai spectacle, pas une émission de télévision genre remise de prix avec des Merci à mémé qui n’en finissent pas; on a prévu un gag avec des chats pour que chacun fasse court.

Myriam Boyer, l’interrompant

C’est sûr que si c’est pour refaire les Palmarès du Théâtre comme l’an dernier, c’est pas la peine de perdre du temps, qu’est-ce que c’était mauvais. Rien que l’éclairage, mon dieu ! Même à mes débuts dans le théâtre, j’étais…

Jean Marc Dumontet attrape le bras de Myriam, en la regardant avec un regard un peu dur puis enchaine immédiatement

La lumière, la lumière, ah ça, Myriam a mis le doigt dessus cher Thierry, il faut que ça respire la fête, on a prévu plein de projecteurs. C’est vrai quoi, y’a aucune raison que TF1 soit la seule à en mettre plein la vue. The Voice à côté de ce qu’on va faire, ça va faire penser à un radio crochet de province!

Thierry Thullier

D’ailleurs nous aussi on sait faire du spectacle chez France 2, vous avez vu nos soirées variétés? Les lumières, c’est bien ça, ça passe toujours bien à la télé, faut en mettre plein la vue, que le téléspectateur en ait pour son argent. Sinon, c’est confirmé pour Nicolas Bedos, il va nous faire du De Caunes en plus jeune, ça devrait plaire.

Jean-Marc Dumontet

Super nouvelle, il est jeune, il est beau, il est insolent, on va casser la baraque! Surtout que Jean Dujardin va faire un sketch, il me l’a promis. J’ai aussi un super numéro de danseurs nus avec une serviette, Julie Ferrier, Florence Foresti qui récite Phèdre et Valerie Lemercier en final sur Happy de Pharell Williams, on va mettre le feu comme aux Oscars!

Myriam Boyer

Ouais, enfin ça m’étonnerait qu’on fasse danser tous ces coincés comme les américains.

Jean-Marc Dumontet, lui lançant encore un regard noir et avec un grand sourire, en détachant chaque mot, se penche vers Thierry Thuillier

Avec un plateau pareil, on pourrait vraiment viser 20 heures 30, je suis sûr que vous casseriez la baraque

Thierry Thuillier

Ça passera jamais au 8ème étage. Entre nous, Pfimlin est vraiment sur un siège éjectable, alors c’est zéro risque en ce moment. Y’a vraiment plus que Carolis pour s’assurer d’avoir des prime time, non vraiment c’est déjà miraculeux qu’on y arrive. Entre nous, si vous saviez tous les gens qu’on balade en ce moment pour leur dire non à la fin.

Myriam Boyer

La grande famille de la télévision après celle du théâtre! Tous des pourris, oui! Ça a tellement peur de plus pouvoir payer son crédit sur l’appart, ses vacances à Ibiza, bobonne à entretenir parce que c’est toujours aussi masculin côté décideurs, pas vrai! Les femmes peuvent toujours courir pour avoir un job à respons…

Jean-Marc Dumontet, l’interrompant à nouveau

En tous cas, Thierry, mon théâtre est à vous pour la soirée, et côté intermittents, ce sera super sécurisé, je vous le promet, je sais que vous craignez toujours une intervention…

Thierry Thuillier

C’est pour ça aussi que le différé est indispensable. Si y’a un problème, on coupera au montage

Myriam Boyer, explosant

N’empêche qui faudra les laisser s’exprimer, merde quand on pense qu’on est sous un gouvernement de gauche!

Thierry Thuillier, regardant sa montre puis se levant pour les raccompagner

Bon, c’est pas tout ça mais je dois filer au Ministère de la Culture. A ce propos, pas de vague avec Aurélie Filipetti, hein? Elle y est pour rien la pauvre. D’ailleurs nous non plus, allez on se revoit avant mai! Et du rire, hein, on en a tous besoin!

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs