8 septembre 2016
Paris, capitale du design et de la décoration

 

connor_room-2

Tous les mois de septembre, avant de tomber en octobre dans la folie de la fashion week, Paris attire la planète design avec ses différents salons et événements qui de Villepinte avec le mastodonte Maison et Objet aux Docks sur la Seine transforment la capitale en gigantesque show room. Du beau, du chic, du cosy, et du bling bling avec une tendance lourde pour cette édition réservée aux professionnels: l’opulence, le doré et le retour aux années 70 dans les inspirations à l’image du stand géant de la marque Eichholtz; une marque hollandaise très haut de gamme qui propose des meubles chiquissime pour un maximum d’effet à condition d’avoir la place de les ranger. Du doré et de l’ostentatoire que l’on retrouve chez Mis en Demeure qui nous avait habitué jusqu’à présent à un esprit très XVIIIème siècle aux tons doux.

Du design “doux”

Les Hollandais toujours aussi forts en design avec des prix très sages pour des rééditions de chaises Charles Eames, ampoules led à filament, horloges et coucous réinventés comme sur ce stand dont les créations se trouvent chez Fleux, rue de la Croix de la Bretonnerie. Car ce que l’on découvre ici a vocation à se trouver rapidementdans les magasins comme Zangra marque belge d’accessoires en porcelaine tels interrupteurs, poignées de porte, douille très Vintage que l’on retrouve au BHV.

Matières naturelles à l’honneur

L’osier, le rotin et le carton font un grand retour de force tout comme l’esprit cabinet de curiosité avec globes, sculptures antiques et autres objets décoratifs chez les Ateliers C&S Davoy. La vaisselle se fait elle très fine, en pate biscuitée comme ce couple franco américain qui vient de se lancer et a réussi on ne peux plus son salon avec des commandes d ‘acheteurs étrangers. Américains et japonais semblent avoir marqué le pas en évitant la trop dangereuse capitale française. dommage pour eux, ils rateront donc les rééditions de chaises bistro avec ce fabricant français qui concurrence la maison Gatti avec son rotin tressé et plastifié de toutes les couleurs.

Bois sablé, plafond en tissu-sculpture

Un espace dédié aux Métiers d’art fait découvrir les artisans sur des mini stands avec pour chacun l’espoir de rencontrer un public sensible à ses créations plus ou moins heureuses; sculptures comme ce bois sablé et tourné, magnifique de légèreté chez Pascal Oudet ou en porcelaine, d’inspiration sous marine chez Marik Korus.

Des objets que l’on verrait bien dans les onze espace imaginés par les décorateurs conviés par le magazine AD Interiors à l’Hôtel de la Monnaie avec mention spéciale à Fabrice Ausset et son plafond sculpture en tissu- une merveille. Autre lieux à voir, les galleries et magasins associés à la Paris Design week qui jusqu’à dimanche vera designer, lauréat de concours divers proposer leurs vision des objets de notre vie quotidienne. De quoi se faire plaisir aux yeux et prendre des idées pour meubler son intérieur en obéissant à Oscar Wilde: “Il faut céder à ses tentations”.

AW

Articles similaires