Le pneumatique du jour
Réélire un président muet, et impotent comme les algériens, voilà peut être la solution...Voilà qui montre en tous les cas comme le droit de vote sert à peu de choses.

A LA UNE

Rue des quatre vents, on “evince”

Rue des quatre vents, on “evince”

IL/ELLE

Jérôme Pillement, l’appétit vient en chantant

Jérôme Pillement, l’appétit vient en chantant

PLUME

Le fantôme de l’Opéra

Chacun, une bière à la main, nous fêtions cette soirée de première comme cela est l’usage en ces contrées où le houblon est le roi, quand mon confrère m’annonça : « Tu es au courant pour Frau Schlosslein ? Elle a été virée ! » Tout le monde dans la profession connaissait – et redoutait –  Frau Schlosslein, figure incontournable de l’une des plus grandes « maisons » du pays – c’est ainsi qu’on appelle entre nous les opéras. Chaque journaliste devait d’abord l’amadouer pour être accepté dans ses listes de presse et avoir le droit d’être accrédité. Bien sûr, appartenir à un grand média national facilitait les choses, mais la persévérance arrivait généralement à ses fins, un peu à la manière des maîtres zen, quand bien même, avec sa chevelure couleur feu,  elle n’en avait guère l’allure. […]

Brimborion

La poire et (ou) le fromage?

Dans ma jeunesse, j’ai entendu ce proverbe italien « Al padrone non far sapere quanto è buono il formaggio con le pere.” Traduction : « Ne dis pas au patron combien le fromage est bon avec les poires. » D’où venait-il ce proverbe? Quel grand-père ou grand-mère l’avait rapporté dans ses maigres bagages en quittant le centre de l’Italie pour la Lorraine ? Je ne sais. Les mots importaient moins, me semble-t-il, que la fierté qu’on mettait à le dire ce proverbe. C’était obscur pour moi. Je ressentais seulement la supériorité de classe. La classe des pauvres était plus maligne que la classe des dominants. Elle détenait un secret qu’il fallait garder jalousement. Les nantis avaient déjà tout pour eux. On n’allait pas, en plus, leur révéler une richesse culinaire qui pourtant aurait dû leur exploser […]

Photographie

Yann Lhomme