26 janvier 2016
L’état d’urgence ou le retour des privilèges

Ministere_De_L'Interieur

On pouvait voir ce matin trois CRS dans la cour de l’hôtel particulier du 4 rue de Tournon. La raison? Les défilés de haute couture. Quel lien me direz-vous? Des hôtes de marque en la personne de François Henri Pinault qui a osé quitter son domicile londonien avec sa femme l’actrice mexicaine Salma Hayek et ainsi, risquer leur vie dans leur pied à terre parisien. Car lorsqu’il y a un an, Charlie Hebo n’était protégé que par un unique policier qui y a laissé sa vie, plus question pour Bernard Cazeneuve de faire des économies en matière de sécurité, cela même dans le très chic 6eme arrondissement. Une autre époque donc, avec désormais le petit réduit qu’occupaient les gardes du corps du temps de François Pinault-au moins assurait-il lui même les frais- transformé en annexe de la Police nationale, à la charge comme il se doit du contribuable.

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs