16 janvier 2015
La Philarmonie, le son est en vous

photo-1

Deux soirées de gala en ouverture, forcément très courues. Au piano, Hélène Grimaud pour le mercredi, Lang Lang pour le jeudi. Le président Hollande était quant à lui attendu mercredi 14 janvier à 19 heures pour un discours inaugural. Il est arrivé avec 40 minutes de retard mais personne ne lui en a voulu. C’est même avec une standing ovation qu’il a été accueilli après son discours inaugural devant un parterre de VIP-Claire Chazal, Laurence Ferrari, de patrons Matthieu Gallet de Radio France, Rémy Pfimlin de France Télévisions, Stéphane Lissner de l’Opéra de Paris, Jérôme Deschamps et Olivier Mantéi de l’Opéra Comique et bien sûr Manuel Valls avec son épouse musicienne. Fleur Pellerin, Anne Hidalgo, Elizabeth Guigou complétaient le premier rang du balcon surplombant la salle de 2400 personnes.

Laquelle resta éclairée tout au long du concert-ce qui permettait de lire son journal du soir ou de consulter ses mails pour certains spectateurs… La musique contemporaine-pas toujours évidente à écouter- était en effet à l’honneur au même titre que Fauré ou Ravel. Et, si certains sièges n’avaient pas encore d’assises ou les toilettes étaient encore “in progress”, c’est une sublime acoustique mise en place par le néo-zélandais anobli Sir Harold Marshall que les privilégiés ont pu découvrir, avec toutefois quelque inégalités. Côté soliste, on entendait ainsi merveilleusement la soprano Sabine Devieilhe au dernier rang, tout en haut (une salle fort démocratique donc-les places y sont à 10 euros) mais peu sur les côtés.”Un son parfait pour les cuivres, inégal pour les cordes” rajoutaient certains musiciens assis dans le public.

Reste ce sentiment général d’être totalement enveloppé par les notes et un final anthologique avec Daphnis et Chloé de Ravel dont on se souviendra plus longtemps que le Concerto pour orchestre de Thierry Escaich.

Parmi les têtes d’affiche, Renaud Capuçon et Hélène Grimaud ravirent leurs fans, et énervèrent les autres-bref du grand classique…Ne vous reste plus de découvrir le lieu ce week-end avec des portes ouvertes et donc la gratuité pour un programme d’enfer avec Lang Lang, des concerts pour enfants, Carmina Burana et la suite ici.

LM

IMG_20150114_221614

Laurent Bayle et François Hollande à l’entracte

 

Articles similaires