22 octobre 2016
Hillary/Trump, la dernière passe d’armes

hillary_trump_4

A trois semaines des élections présidentielles américaines, un constat: en tête des sondages, Hillary Clinton ne gagnera pas, c’est Trump qui perdra. Si l’américain moyen de l’Ohio, de Pennsylvanie ou de Floride, les trois swing states où se gagnera l’élection sera tenté de voter pour quelqu’un de neuf qui leur promet de faire autrement, à l’image de Macron en France-la comparaison s’arrête là entre le self made man moumouté et l’élégant ex banquier- il est fort à parier que les désistements dans son camp même et le vote des femmes devraient permettre d’éviter le fléau. L’homme est bête-il affirme qu’on peut avorter le dernier jour de grossesse sans raison médicale ou que “Poutine est plus malin qu’Hillary”– grossier-il mettrait Hillary, qu’il n’a cessé d’agresser verbalement, en prison- et dangereux- il veut des armes pour tous et menace de ne pas reconnaitre sa défaite, il a d’ailleurs, chose inédite, refuser de serrer la main d’Hillary à l’issue du débat. Bref, le dernier débat télévisé entre les candidats a confirmé les craintes. Quant à Hillary, tout de blanc vêtue, elle a proposé un New deal à la Roosevelt pour relancer l’emploi et la croissance mais demeure malgré ses annonces une des dignes représentatantes de l’establishment, très proche de la finance et des grandes compagnie. N’a-t’elle pas dit en 2014 qu’elle “faisait tout pour être sure que les banques continuent à prospérer? “. Voilà qui ne participe pas vraiment à rassurer les classes moyennes, tout aussi imposées désormais qu’en France par un Welfare State certes timide, mais quand même de trop dans une Amérique où le chacun pour soi a toujours régné. Alors qui sera le 45 ème président des Etats Unis? Une femme ou un taré? Réponse le 8 novembre 2016 vers deux heures du matin.

AW

 

Articles similaires