26 septembre 2014
Gemma Bovery, un rayon de soleil

347047

Les films, en ce mois de septembre, ressemblent aux escargots après la pluie: on ne sait plus où donner de la tête après la pause estivale tant l’offre est abondante et plutôt de très bonne qualité. De quoi en manquer certains comme ce très rafraichissant Gemma Bovery réalisé par Anne Fontaine et  sur lequel nous avons choisi de revenir. Avec une actualité des plus sombres, il est en effet heureux de partir se détendre dans ce joli village normand où Fabrice Luchini joue les boulangers. “Comme beaucoup de cons de parisiens, j’ai cru trouver ici l’équilibre et la tranquillité”. Sa vie sera néanmoins chahutée avec l’arrivée de ses nouveaux voisins, un couple d’anglais, Gemma et Charles Bovery, qui ne manqueront pas d’alimenter ses phantasmes liés à l’adoration qu’il porte au célèbre roman de Flaubert. D’autant que belle comme le jour, Gemma, jouée par Gemma Arterton à la sensualité toute enfantine, attire les regards et bientôt le fils du château, venu dans le village réviser son bac…Le film est visuellement un bonheur offrant une carte postale des plus bucoliques, les souries en plus, et les seconds rôles croqués avec soin, chien compris, pour offrir un film plein de légèreté et de générosité, à l’image de ses miches de pain dont l’une d’elles se révélera fatale. A croquer sans modération…

AW

Articles similaires