1 février 2014
A mon Cher Opéra

Les adieux de Manuel Legris à l'Opéra Garnier

Pour tous ceux qui vont régulièrement à l’Opéra, il est peu de spectacles vivants qui créent autant d’émotions qu’un aria qui s’élève, fait vibrer chacune de vos cellules et contente vos deux cerveaux – le cérébral et celui qui se situe dans votre ventre, aussi important sinon plus comme l’ont récemment montré des études très sérieuses (lire article). C’est donc une initiative particulièrement heureuse qu’a eue l’Opéra de Paris que d’ inviter le public à témoigner dans une nouvelle de la “plus belle émotion lyrique ou chorégraphique” que les deux salles – le Palais Garnier ou à l’Opéra Bastille – aient pu donner à chacun de nous.  Une première pour un établissement culturel et l’occasion de rendre ainsi hommage à ses millions de spectateurs; adultes mais aussi juniors (il y a deux catégories), amateurs éclairés, spectateurs d’un soir, ils seront départagés par un jury composé de Claire Chazal ( que l’on voit souvent à l’orchestre de deux salles – eh oui, on peut s’échapper de TF1!), Eric Emmanuel Schmidt, ou encore Alain Duault, avec pour les gagnants, la publication de leur nouvelle sur le site Internet de l’Opéra de Paris et deux places en première catégorie pour six spectacles (un beau cadeau quand on sait que la place est a près de 200 euros!) . Alors, sortez vos plumes et ne tardez pas avant le 16 février) à tenter cet exercice auquel certaines personnalités se sont déjà pliées; l’occasion de savoir que PPDA a vu Callas à Garnier, Rémi Pfimlin son fils chanter à Bastille et que Karine Deshaye (membre du jury) regrette qu’on n’envoie plus de roses – sans épines – pendant le salut final…

Infos à retrouver sur le site de l’Opéra de Paris

Articles similaires