3 mars 2014
Un été à Osage county/ Famille je vous hais

August: Osage County

Un vieux couple en Oklahoma: elle se bourre de médocs, lui de whisky. Elle, c’est Meryl Streep, un cancer de la bouche à force de proférer des horreurs. Lui, c’est Sam Sheppard, courte apparition car il va choisir de se suicider, vu la triste vie qu’il mène à côté de cette mégère. Les enfants débarquent: trois soeurs, trois personnalités: la grande gueule, Barbara-Julia Roberts impeccable-avec mari et fille, Ivy, la douce qui est restée dans ce trou perdu et Karen qui a viré bimbo, venu avec un naze qui conduit une Ferrari. Rajoutez la tante qui humilie son fils et son mari qui fume des joints pour la supporter, avec une spectatrice bonne à tout faire, Johanna-une indienne qui doit être bien triste en voyant les descendants de ceux qui ont exterminé son peuple. Voilà qui va donner lieu à un réglement de compte digne d’OK Coral, où les mots sont des balles et font un maximum de victimes. Meryl Steep en fait-elle un peu trop? le rôle le demande mais c’est vrai que le huis clos tourne un peu à l’indigestion. Il donne en tous cas une bonne idée de ce qu’est la famille avec cette idée que ce sont souvent seulement les gênes qui sont en partage-pas l’amour.

AW

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs