10 juin 2012

« A priori, aucun suspens ». Elise Lucet ne pensait pas si bien dire à 19h 40 avec cette soirée électorale sur France 2;  des images de Rachida Dati « passant la porte de France Télévision » ou « Martine Aubry entrant dans la loge de maquillage », ouh la, la, la soirée allait être chaude…à écouter David Pujadas, qui au passage aurait bien animé celle de TF1, si l’on en croit Paris Match, prêt à remplacer Laurence Ferrari- sans doute le chèque est-il plus gros…En attendant, il était là avec Elise Lucet avec un beau fond rouge d’hémicycle tandis que Claire Chazal était, toujours en blanc avec l’Assemblée Nationale, cette fois vue de l’extérieur. Et comme elle le disait « vous aurez sans doute remarqué » non pas le chiffre des abstentions-le plus élevé de la Vème République- mais que sa consoeur blonde a dégagé… Puis, le compte à rebours avec dans « quarante seconde, la révélation », puis dès le résultat, la prudence. Côté siège des partis, à l’UMP, il n’y avait personne-mais vraiment personne tandis qu’au PS, on montrait les militants prêts à brandir leurs affiches sans qu’après dix minutes, les caméras soient revenues sur eux! Mais non, c’était parti pour le blabla avec Aubry accroché par Raffarin tandis que Marielle de Sarnez, en jean comme d’habitude, son parti, le Modem avec 1,5%, n’ayant de toutes les façons,  plus grand chose à se mettre…Quant au vice président du FN, son micro ne marchait carrément pas, ce qui ressemblait fort à de la censure avec en plus, en premier résultat, Nadine Morano devant le candidat du Front national qui avait eu la bonne idée de mourir la semaine précédente, remplacé au pied levé par un inconnu. Une fois son micro réparé, il rappela que le FN était passé de 4, il y a , à 13% tandis qu’en hauteur perchée, Marie Drucker, avec un haut noir pailleté digne d’une soirée de Nouvel An, donnait les résultats circonscriptions par circonscriptions. Dans la 8ème en Moselle, Aurélie Filippetti, tout sourire se réjouissait à l’antenne, aux côtés d’un homme potiche, genre échappé de l’asile,  de son bon score et d’avoir ainsi sauvé son beau ministère avec les soirées et invitations qui vont avec. « Le débat se poursuit « mais franchement, on en était à regretter une musique de fond vu le manque d’entrain de la soirée avec même pas de hordes de motards filmant des voitures filant sur les routes. Autant dire que l’on sentait que la soirée serait vite pliée avec sur France 2 qui rendit l’antenne à 22h10 contre 22 h35 annoncé. Mais depuis longtemps, c’est avec Helen Mirren en Elizabeth II sur Arte que j’avais choisi de passer la soirée…

 

Par Jim

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui