7 avril 2016
Truth, la chute

TRUTH_3

S’attaquer à un président en exercice comme Georges W. Bush a eu raison du présentateur vedette Dan Rather en 2004. Et de la productrice de la légendaire émission 60 minutes diffusée sur CBS, victime d’un sujet démontrant que Bush avait échappé à la guerre du Vietnam , établi sur des documents photocopiés dont l’authenticité a été contestée malgré le sérieux de l’enquête journalistique que l’équipe aguerrie avait menée. Truth montre avec une reconstitution minutieuse les arcanes du journalisme d’investigation à la télévision, les délais serrés de diffusion qui peuvent conduire à l’approximation; comment l’on trouve un bouc émissaire en la personne de cette Mary Mapes malgré le sérieux de ses scoops notamment sur les tortures pratiquées à Abu Ghraib récompensé d’un  Peabody Award,  jouée ici par une Cate Blanchett nerveuse et passionnée face à Robert Redford stoïque et impérial en Dan Rather. Pas question ici de faire un portrait à charge, le réalisateur James Vanderbilt déroule chronologiquement la fabrication de l’émission avec cette idée que la vérité peut être bien difficile à cerner. Et que, contrairement à la presse écrite traitée récemment dans Spotlight, la télévision impose des rythmes et une surenchère qui peuvent aisément faire chuter même les plus grands.

LM

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs