22 janvier 2016
The danish girl, l’amour jusqu’au bout

TheDanishGirl_Hero

“Qu’ai-je fait dans la vie pour mériter un amour pareil?”. Lili-Einar est allongé dans  le fauteuil d’une clinique de Dresde; à ses côtés, Gerda, sa femme, le regarde avec les mêmes yeux qu’elle avait lors de leur rencontre. Ces deux-là offrent actuellement sur les grands écrans une des plus belles histoires d’amour qui soit, avec l’idée qu’aimer, c’est préférer quelqu’un d’autre à soi-même. Car lorsqu’Einar, son mari adoré, voudra devenir une femme, ne pouvant plus vivre dans ce corps que la nature lui a donné par erreur, Gerda l’accompagnera jusqu’au bout. Le sacrifice par amour, la littérature n’a eu de cesse d’en parler mais c’est avec ce couple d’âmes soeurs, tous deux peintres dans la bonne société danoise des années 20 que l’on en découvre une nouvelle illustration servie par un duo d’acteurs époustouflants, Eddy Reydmane et Alicia Winaker.

La découverte de la féminité, la difficulté à l’assumer sur fond de création artistique, The Danish girl est un film aux plans aussi élégants que les sentiments que nourrissent ses personnages dans leur quête absolue d’identité. C’est aussi un film sur le courage qu’il faut pour vivre pleinement, autant dire un sujet universel que le réalisateur oscarisé du Discours d’un Roi, Tom Hooper, a une fois encore, avec un talent rare, mis en images.

AW

Articles similaires