4 juin 2013
Sugar man pas vraiment au Zénith

“L’homme en sucre”, Sixto Rodriguez est à Paris. Trois concerts archi complets -on annonce des places se revendant jusqu’à 400 euros pour ce chanteur folk qui en l’espace de quelques mois est devenu un phénomène. “Même les politiques veulent venir” s’amuse le tourneur, plutôt habitué à des spécialistes amateurs de labels indépendants. Lundi et mardi soir le Zénith, puis la Cigale mercredi- alors que son dernier passage en France en 2009 s’était fait devant une salle de 50 personnes( de quoi faire penser à l’artiste maudit chanteur de folk du dernier film des frères Cohen)-  le documentaire de Malik Bendjelloul a eu, c’est le mois que l’on puisse dire, un effet magique… Le réalisateur suédois, Oscar 2013 du meilleur documentaire, a ainsi fait découvrir à déjà 200 000 spectateurs ce chanteur folk américain aux origines mexicaines, de bientôt 71 ans, souvent comparé à Bob Dylan, pour son timbre et ses chansons engagées.

Piaf ou Elvis

C’est au bras de sa fille qu’il est arrivé sur scène, grand sourire aux lèvres, chapeau, pantalon en cuir et veste noirs, et les yeux cachés par ses traditionnelles lunettes fumées -il est quasiment aveugle; un revenant qui a joué un peu moins d’une heure ses plus grands succès entrecoupés de nombreuses reprises, Elvis, Bob Dylan ou Piaf avec La vie en rose. Et d’après les personnes présentes, plus ou moins avec justesse “apparemment ivre, relayé par ses musiciens quelques peu embarrassés” (lire commentaire) devant 6000 personnes présentes. Autant de privilégiés pour entendre à nouveau ses titres influencés par la musique afro-américaine et le mouvement hippie, qui  firent de lui une star sans qu’il le sache en  Afrique du Sud où il devint l’idole de la jeunesse blanche progressiste, révoltée par l’apartheid. L’histoire est merveilleusement racontée dans le film-documentaire de Malik Bendjelloul,  Sugar Man, encore projeté dans 46 salles en France avec la BO qui est devenue disque d’or en France et le DVD qui est sorti. Alors, à choisir, faites comme pour Dylan-inaudible en concert-écoutez le disque…

AW

Articles similaires