16 octobre 2012
Saint Germain des Arts

L’avenue Montaigne a ses vendanges, Saint Germain des Près, son parcours d’art…L’occasion pour cette dixième édition de boire du champagne dans des boutiques en ce soir de vernissage avec option « achat ». Le prétexte? Voir ou faire découvrir des oeuvres d’art, commandes spéciales ou autres installations qui, quinze jours durant « décorent » les vitrines ou murs intérieurs. Premier constat, on reconnait vite les vrais amateurs d’art comme Nathalie Rykiel qui, après les superbes cartons d’Eva Jospin l’an dernier, accueille une somptueuse robe/performance en crochet rouge de Nelly Agassi-magnifiquement mise en valeur sur la moquette noire de la boutique. Louis Vuitton, un des rares à avoir prévu des petits fours a choisi une valeur sure avec les néons de Claude Levêque, ordre lumineux placés en vitrine tandis qu’Annick Goutal expose de jolis origami aériens comme ses parfums-L’eau d’Adrien était soi disant apprécié de François Mitterrand-quid du Président Hollande? Certains artistes sont présents comme Jean François Rauzier chez Etro avec un mariage assez extraordinaire des imprimés des vêtements et de ses grandes photos oniriques qui démultiplient les monuments comme ce plafond baroque ou ses fresques de mosquée. La résonance est en tous cas parfaite…

Plus ou moins remarquable

Géraldine Cario a elle investi le café des Deux magots où dès 5 heures du matin elle a installé avec de solides gaillards ses panneaux à l’esprit proche de Marcel Duchamp, crées spécialement pour le lieu; accumulation de boitiers de photos, de lunettes, l’ensemble est saisissant et remarquable au sens propre du terme en comparaison à l’installation de photos de Cerise Doucède au Flore qui est à peine visible. Chez Ralph Lauren, des cadres de photos de Marylin décidement mise à toutes les sauces, peinent à introduire de l’art au sens propre du terme dans cette boutique où l’on sent que l’inattendu a peu de chances de surgir…Dommage. La Hune, qui a retrouvé la place du Divan et chassé Dior a pour sa part invité Annette Messager en dédicace ce soir là avec des poupées en vitrine. Un peu plus loin, Le Lutétia accueille le travail des étudiants des Beaux Arts-une façon intelligente de les faire découvrir dans le lobby qui manque cependant de recul. ainsi, la seule vraie installation généreuse est-elle dans l’espace de la Société d’encouragement qui méritebien son nom avec une superbe installation de l’artiste indien Chittrrovanu Mazumdar qui propose une installation mèlant musique, lumière et vidéo, une vraie réussite et l’occasion pour lui de se faire connaitre en France…

AW

Parcours St Germain, jusqu’au 30 octobre

Rouge et tricot chez Rykiel

Etro et les magnifiques photos dédoublées à l’infini de Jean François Rauzier

très beaux panneaux immanquables de Géraldine Cario aux Deux Magots

 

 

Des origamis commes des moches prises au piège par l’artiste franco-coréenne Tsuyu

 

Marylin, pour faire original chez Ralph Lauren

Et Annette Messager qui ne dérange pas trop non plus à La Hune

 

 

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui