17 février 2017
Rock n’ roll, Canet maître de l’autodérision

Acteur, réalisateur, Guillaume Canet a choisi dans son dernier film de se lancer dans la comédie en jouant son propre rôle aux côtés de femme, l’actrice Marion Cottillard; un casting d’enfer où l’on voit passer Gilles Lelouche, et les Hallyday dans une scène des plus réjouissantes. Les people se foutent de leur image entre deux selfies, rails de coke mal supportés et leur travail pour leur rôle comme lorsque Marion s’exerce à l’accent québécois pour le dernier film de Xavier Dolan. Mais derrière certains passages hilarants- Marion qui chante Céline Dion, les scènes de tournage, le César qui finit en pied de table basse- on peut reprocher au film sa longueur- deux heures pour un exercice qui tourne uniquement autour de Guillaume Canet et la deuxième partie qui devient un peu ridicule lorsqu’il fait appel à la chirurgie esthètique dans une quête de jeunisme qui le fait ressembler aux frères Bogdanoff-bravo pour les maquilleurs. Bref, un bon divertissement mais pas inoubliable qui devrait toutefois trouver son public.

LM.

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs