23 juin 2013
Pierre Miquel/ Le métro vous parle

Parisiens ! Vous les fréquentez régulièrement pour vous rendre à votre travail, vos rendez-vous; elles font  partie de votre quotidien, portent souvent le nom de gens célèbres (Jaurès, Victor Hugo..), parfois de glorieuses victoires (Austerlitz, Iena…) ou encore celui d’anciens villages parisiens (Villiers, Courcelles, Monceau…). Ce sont bien sûr les stations de métro. Mais vous êtes-vous déjà demandé d’où  provenait réellement l’origine de leurs noms ? Ce petit livre répondra sûrement à ces interrogations. Quelle bonne idée en effet que cette réédition de l’ouvrage de Pierre Miquel, paru initialement en 1993 et qui permet de redécouvrir de manière simple et accessible, sous la forme de petites chroniques,  ce que vous pensiez connaître parfaitement de l’Histoire. Ainsi, vous apprendrez que certains noms de personnalités accolés l’un à l’autre n’ont pas forcément de lien entre eux et que ces dernières ne sont pas forcément contemporaines, voire contradictoires. C’est le cas de la station Bréguet-Sabin, le premier étant le nom d’un célèbre horloger suisse du XVIIIème siècle et le second celui d’un échevin du Moyen-âge, ou encore , celui de Barbès-Rochechouart , mêlant un fervent républicain opposé à la Monarchie et  Marguerite de Rochechouart de Montpipeau, une religieuse érudite du XVIIème siècle. Voilà pour certains de quoi approfondir leur « culture souterraine », tandis que d’autres auront l’occasion de découvrir  avec plaisir les secrets du sous-sol parisien.

ED

Petite histoire des stations de métro de Pierre Miquel, réédité chez Albin Michel, 15 euros

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs