2 janvier 2014
Pianissimo

P1020347

Ecouter sur le pouce du piano comme dans un concert privé, c’est possible quasiment chaque jour à l’Eglise Saint Ephrem, une minuscule chapelle non loin du Panthéon. Là, des solistes jouent Mozart, Chopin, Beethoven devant une cinquantaine de chaises; l’acoustique est parfaite, une galette assure le confort du fessier et si l’éclairage laisse à désirer-un horrible néon blanc en fond de salle- la place à 23 euros, 15 euros pour les étudiants et chômeurs, offre l’occasion d’entendre des interprètes triés sur le volet  jouer les magnifiques Gymnopédies d’Eric Satie ou autre sonates au piano. Du violoncelle également, des chandelles pour certains concert, le public, en partie étranger et connaisseur semble séduit par ce qui est un intermède musical certes simple mais plein de poésie.

AW

Eglise Saint Eprem, 17 rue des Carmes Paris 5ème-infos

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs