27 novembre 2018
Philippe Gildas, un grand monsieur comme ses oreilles

Aujourd’hui, Europe 1 a déménagé, quittant la célèbre rue François 1er. “Deux fois plus-pas d’audience mais de chiffre d’arrondissement!“s’est moqué Canteloup. Philippe Gildas qui en a été le directeur en 1983 aurait ri à la blague. Mais le 28 octobre dernier, c’est sur la musique d’ Out of Africa qu’il s’est envolé dans le crematorium du Père Lachaise, comme Robert Redford avec Meryl Streep, les flamands roses en moins. Des fleurs et un cercueil blancs, on a applaudi-une dernière fois comme on le fait pour les artistes. Car Philippe Gildas en était un; généreux avec ça. Fidèle en plus- 34 ans de mariage avec Maryse, toujours très belle,  qui disait qu’elle n’était pas “la première ni la dernière, mais quand même ça va être très dur”. Antoine de Caunes (ex Didier l’embrouille ou Gérard Langdepute), Annie Lemoine, Alix de Saint André, Pierre Lescure, Karl Zéro, José Garcia, ils étaient tous là pour un dernier hommage à celui qui a inventé l’infotainment avec Nulle part ailleurs sur Canal Plus. Journaliste, il avait compris que les années 90 avait besoin d’autre chose que l’ORTF ou la varietoche façon Michel Drucker. De l’impertinence, donner sa chance à des petits jeunes et faire rire la France entière et lui le premier à l’époque où Canal Plus avec Alain de Greef était insolente et drôle. Les Guignols, les Nuls, Gildas fut un Pygmalion- ancien chef scout qu’il était, résistant aux patrons de chaîne et à la chirurgie esthétique malgré ses oreilles en choux fleur. “Dans la cour de récré, on était un paquet de frères avec les oreilles décollées, s’amusait cet ancien enfant de coeur, aîné d’une fratrie bretonne de sept garçons. Je pensais que c’était les autres qui n’étaient pas normaux, ça donne le sens du relatif…” Rajoutez des idées géniales comme ce Top 50 où l’on avait chaque semaine le classement des meilleures ventes de chansons, bien loin des followers et autres débris 2.0. remplacé par Guillaume Durand puis Michel Denisot, la magie n’a plus jamais opéré; c’est à cela qu’on repère un artiste.

AW

Articles similaires