30 janvier 2014
Petit écran, grands effets

actu_14643_Bandeau

2014 verra deux temps forts télévisuels: en février les JO de Sotchi et fin mars, les municipales. De quoi faire les belles heures du service public entre retransmissions de descentes et autres matches de hockey sur glace, même si, comme à Pékin, on se met les Droits de l’homme cachés bien profond, au nom du sport et des millions qui vont avec. En février toujours, début du bal des “je voudrais remercier…”, avec les Victoires de la Musique classique sur France 3 en direct de Aix en Provence ou sur France 2 de la variété, rock & cie le 14 février, présentées par Virginie Guilhaume et avec les Daft Punk attendus et les inoxydables Césars (enfin le bronze vieillit assez mal) sur Canal +. Arte revient pour notre grand plaisir avec la seconde saison très attendue de sa fiction Ainsi soient-ils sur huit soirées le jeudi, et lance Paris, qui en six épisodes de 52 minutes racontera 24 heures de la vie de la capitale;  côté documentaires, la chaîne culturelle continue d’assurer avec Return to Homs, le 4 mars (bon, promis on arrête de vous en parler) et deux autres pépites primées à Sundance , Happiness (diffusion le 19 février) et We come as friends, filmé au Soudan par le réalisateur du Cauchemar de Darwin. Autre réalisateur de talent, Jean-Xavier de Lestrade (Un Coupable idéal) s’attaque à la fiction avec Marina Foïs dans Trois fois Manon –l’histoire d’une ado enfermée dans un centre spécialisé pour avoir tenté de poignarder sa mère.

Incontournable interactivité

Autre temps fort dès février sur Arte, le lancement de Intime conviction, fiction avec Philippe Torreton qui associe une enquête en interaction avec le web et les internautes,véritables jurés pendant le procès.

France 5 déroulera pour sa part sa grille pérenne et “d’intérêt public” entre documentaires et magazines de qualité, rejoints par ses deux nouveautés de janvier, La Quotidienne, émission joyeuse et fort instructive de la mi-journée et Duels, les jeudis soirs, un peu trop académique à ce jour même si diffusée par la chaîne qui fut autrefois celle “du savoir et de la connaissance”.

France 2 a elle attaqué 2014 avec en access prime-time un petit nouveau, Laurent Ruquier ( et plein d’autres) qui associe désormais le public dans L’émission pour tous, histoire de ne pas être en reste par rapport aux réseaux. Voilà en tout cas de quoi confirmer que tout le monde n’a pas quelque chose d’intéressant à dire, à l’image des commentaires sur Internet, et autres twitts ou post, degré zéro de l’information… Mais bon, on appelle cela la démocratie. Le droit d’être célèbre, quelques secondes ou plus, voilà The Voice 3 avec Mika sur TF1 qui remet ça aussi avec Koh Lanta ( jusqu’au prochain mort?). M6 confirmera cette tendance à la débilité ultime avec Rising Star, télécrochet misant sur la télé connectée. Les téléspectateurs seront en effet invités à voter en temps réel pour leur candidat préféré via une application mobile, les photos Facebook des votants s’affichant sur un “mur digital” en temps réel. On imagine comment les producteurs ont dû se dire que ça plairait aux jeunes… Au secours!

L’honneur des journalistes

Heureusement, on annonce The Artist sur France 3 en mai, pendant le Festival de Cannes, chaîne qui proposera aussi une nouvelle émission sur la solidarité Ensemble c’est tout pour cette rentrée 2014. Et diffuse chaque mois l’excellent magazine Pièces à conviction dont le dernier numéro diffusé cette semaine est à revoir d’urgence sur Pluzz. L’occasion de voir grâce à une enquête de Pascal Henry comment Sarkozy a vraisemblablement -le faisceau d’indices est accablant- touché 20 millions de dollars de Kadhafi , ce qui lui a permis d’être élu en 2007. A combiner avec Complément d’enquête chaque semaine, sur France 2 où là on pouvait voir la semaine dernière, comment les Balkany ou Tibéri vous donnent une place de crèche ou du foie gras -selon votre âge- contre votre vote. Enfin,  rassurez-vous aussi sur la mission des journalistes -enfin ceux qui la remplissent encore- en regardant Elise Lucet (que Michel Charasse a eu la honte d’apostropher en lui répondant “Je vous ai connue meilleure” –sic) et son courageux magazine Cash Investigation.  Grand prix des médias 2013, de CB News, catégorie” Meilleure émission de TV info et doc “, voilà l’occasion pour la présentatrice de sortir de l’exercice imposé du journal télévisé et “de court-circuiter les campagnes de communication des puissants”. Un exercice salutaire, qui fait honneur au service public et donne beaucoup de travail à son service juridique.

Ah oui, on oubliait: en juin, y’a aussi foot avec le mondial…

LM

Articles similaires