12 mai 2017
Pelleas et Mélisande, tragédie moderne

Une chevelure de trois mètres, Mélisande devient Raiponce avec Eric Ruf au Théâtre des Champs Elysées. Pour le reste , on est loin de Walt Disney avec un décor noir, très noir où le drame de Debussy se déroule sous la baguette inspiré de Louis Langrée. Mélisande, c’est Patricia Petibon, rousse dans la vie et avec ce tempérament qui sied si bien à ce rôle qu’elle embrasse avec bonheur, habillée par Christian Lacroix face à Jean Sebastien Bou, en Pelléas. 10 années de travail, c’est ce qu’il a fallu à Debussy pour accoucher de cette tragédie inspirée de la pièce de Maurice Maeterlinck; Pelléas mourra sous les coups du vieux mari jaloux de Mélisande, accessoirement son demi-frère, tandis qu’ elle succombera au chagrin.  Beaucoup de texte parlé et de longs moments de musique seule, l’opéra était résolument moderne lorsqu’il fut joué pour la première fois en 1902 à l’Opéra comique. Il le demeure tout autant aujourd’hui.

LM
  

Pelléas et Mélisande de Debussy, au TCE jusqu’au 14 mai 2017

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs