5 juillet 2012

Autant le dire, ce n’est pas les luttes intestines pour la succession à la tête de l’UMP-qui est à priori la rampe de lancement pour être le candidat à la présidentielle qui vont nous passionner cet été…Ni les communiqués de Jean Marc Ayrault ou sa déclaration de politique générale-interminable et dont on retiendra surtout que la famille judéo-chrétienne ne sera plus jamais ce qu’elle fut. Au moins n’a t’il pas été repris par le Président Hollande, genre » mais non, le mariage des homosexuels ou l’adoption, je n’ai jamais dit que j’étais pour! ». Car, en ces premiers mois de gouvernance socialiste, le moins que l’on puisse dire, c’est que la cacophonie semble quelque peu régner au sein des ministères. D’abord Vincent Peillon, puis Nicole Bricq et maintenant Aurélie Filippetti. A croire que le téléphone fonctionne mal…A moins que ce ne soit la politique du forcing, genre » maintenant que c’est lancé, on ne peut plus reculer »…Et bien si. Pour une rentrée scolaire anticipée, si l’on veut les enfants le lundi en classe, cela veut dire que c’est le dimanche que les professeurs et maîtresses doivent être à l’école. Euhhhh, comme dirait les guignols. Pour les forages, là ce qui était carrément signé a été balayé d’une décision et d’un remaniement. Quant à Aurélie, sans doute galvanisée par l’idée de devoir trouver des sous pour assurer la nouvelle saison de Jean Marc Ribes et autres « très proches » du Président, c’est le ministre délégué au  budget qui a retoqué son projet de taxer les ordinateurs. Et toc. Autant dire que les entreprises privées, cela doit bien faire rire avec cette idée que la hiérarchie, ça se respecte!

AW

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui