9 décembre 2013
Noyeux Joël

Bon. 1 Français sur 2 considère Noël comme une corvée tandis que 37 % des Français disent ne pas l’attendre avec impatience, soit deux fois plus que dans les autres pays européens. Voici donc un petit manuel de survie donc pour tous ceux qui vont souffrir dans les jours prochains.

En ce qui concerne le sapin, si la vue du plastique vous rebute -vous avez raison- optez pour des mini-sapins reconstitués avec des branches, en vente chez de nombreux fleuristes. Ils ne sentiront pas la forêt bien longtemps, mais grâce aux Nordman, fini la corvée des aiguilles par terre. pour un geste écolo, allez sur le site Treezmas.com, vous y trouverez Camille, Arnold ou Edgard qui vous seront livrés chez vous en pot puis repris après les fêtes pour être replantés, sachant que les sapins que vous achetez coupés ont mis entre cinq à dix ans pour grandir. Le coût? Entre 50 et 100 euros, ce qui est le même prix que pour ce qui deviendra un pauvre cadavre abandonné sur le trottoir en janvier prochain.

Pensez aux abonnements musées ou ciné

Côté cadeaux à mettre au pied ou à vous faire, on vous recommande Rarity un double CD sorti en octobre d’une chanteuse au talent immense -un cran très au-dessus d’Agnès Obel- ce qui n’a pas échappé à Peter Gabriel dont elle assure les premières parties. Ane Brun est norvégienne et a une voix à se damner, à découvrir en cliquant ici,. Côté lectures, le livre d’art est évidemment à privilégier en cette période de fêtes, avec parmi tant d’autres le sublime Genesis, de l’exposition de photos en noir et blanc de Sebastian Salgado chez Taschen, vendu 50 euros. Pour les petits budgets,  une bonne adresse, Mona Lisait qui solde les invendus de l’an dernier entre 30 et 50 % ou pour se faire plaisir se rendre chez Galignani rue de Rivoli, à moins que vous n’optiez pour une des librairies de la RMN (Grand Palais ou musée du Luxembourg), particulièrement bien loties en matière d’art. La Réunion des musées nationaux qui propose par ailleurs le cadeau idéal, à utiliser tout au long de l’année, pour les amateurs d’art:  le Pass Sésame, solo ou duo qui permet de couper la file et voir les huit expositions du Grand Palais, combinable avec le musée du Luxembourg. Une autre bonne idée, offrir un tirage photo, à choisir en boutique ou par correspondance ( avant le 19 décembre pour une livraison avant le 24 ) grâce à Yellowkorner avec des prix qui commencent à 50 euros. Le 7ème art est lui accessible avec les cartes illimitées, pour consommer sans modération pour 20 euros par mois les bons films à venir- The Lunchbox, sorti le 12 décembre, un vrai bijou ou Yves Saint Laurent, film très réussi de Jalil Lespert avec Pierre Niney, étourdissant de mimétisme, sur celui qui disait “Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime. Pour les autres, je suis là”. Sortie le 5 janvier. Enfin, pourquoi pas des places de théâtre avec L’affaire Dussaert, un petit miracle de pièce-satire sur l’art, jouée et écrite par Jacques Mougenot au Théâtre des Mathurins jusqu’au 4 janvier 2013. A ne pas rater.

Du côté des assiettes

Et la bouffe dans tout ça? Foie gras bien sûr, avec grâce à internet, la possibilité de commander à distance des produits de la ferme, pour des prix identiques aux supermarchés -autour de 30 euros- avec des oies et canards des Landes nourris aux bons grains de maïs et petits pois bio, comme La ferme des Augerins, qui en 2009 a été saluée par la Fondation pour l’agriculture durable en Aquitaine. Pour le saumon, direction l’Ecosse, où l’Epicerie écossaise propose des coeurs de filet entier de saumon Kenmare à partir de 40 euros, en boutique ou par correspondance. Pour le dessert, sans conteste le meilleur rapport qualité prix,  A la mère de famille, quatre adresses à Paris, où pour moins de 40 euros -comptez 100 chez Fauchon ou Dalloyau, vous trouverez deux choix de bûches à la fois belles et bonnes pour une chocolaterie qui a 250 ans d’existence, à accompagner d’un champagne venant de la Côte des Blancs, le meilleur terroir qui loin du marketing, offre les bouteilles les plus agréables sans être les plus chères…

A vous donc jouer… même si pour certains d’entre vous, c’est une façon de parler.

AW

Articles similaires