11 décembre 2013
Féerie pour Noël à Bastille

Les quelques enfants présents à cette première de La Belle au bois dormant avaient bien de la chance. Que peut-on imaginer pour Noël de plus merveilleux que de voir ce ballet servi par un magnifique décor de palais avec des tutus plus somptueux les uns que les autres? Noureev a su créer une succession de tableaux très XVIII ème, des Fragonard animés par un corps de ballet impeccable, où chacun peut avoir ses deux minutes de gloire, contrairement à la plupart des autres oeuvres où il n’y en a que pour les étoiles. Dans la prise de rôle d’Aurore, Eleanora Abbagnato, au physique parfait pour le rôle (et pour tout d’ailleurs!), malgré le bras qui tremble un peu et l’air tendu au premier acte, s’en sort avec félicitations de ce marathon sur pointes, d’une technicité diabolique tandis que Mathieu Ganio est parfait en prince charmant. En oiseau bleu, Mathias Heymann semble voler, déclenchant les ovations du public qui aura eu le droit ce soir-là à toute l’excellence française. De quoi faire des jaloux que France 3 va combler ce samedi soir avec la diffusion à 22h40 de ce ballet de rêve. Alors, à vos postes…

LM

La belle au boix dormant à l’Opéra Bastille jusqu’au 4 janvier 2014-Avec diffusion dans les cinémas UGC le 16 décembre en direct à 19h30 de Bastille.

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs