9 avril 2015
Nicolas fait le show

nicolas-bedos-molières

Arrivé sur un scooter et carburant au Coca Zéro, Nicolas Bedos était la star de cette conférence de presse présentant la prochaine soirée des Molières. Il a même lu aux convives présents les mails du portable de Remy Pfimlin, son voisin de table et Président de France Télévisions, en première ligne ce jeudi matin, après la cyberattaque de TV5. On commença donc avec quelques mots sur la liberté d’expression pour ensuite louer le talent de cet animateur d’un soir qui, pour la seconde fois, après une très belle première l’an dernier-on se souvient de ses duos avec Michel Fau, Florence Foresti ou son père- aborde ce qui pourrait être une énième ennuyeuse remise de prix comme un vrai spectacle à découvrir le 27 avril sur France 2. Au total 311 pièces de théâtre ont été proposées à un collège de votants, directeurs de théâtre dans toute la France, pour établir une liste de nommés, aussi bien issus du public que du privé. “La liberté est absolument totale et France 2 n’est évidemment pas au courant de ce qui va se passer” s’est plu à rappeler l’enfant chéri du PAF, refusant de dévoiler le scénario de la soirée qui dans sa sélection faisait déjà des déçus comme la Anna Wintour du théâtre, Armelle Heliot du Figaro, regrettant certaines pièces absentes et tenant à que cela se sache. Reste une belle vitrine de l’année théâtrale écoulée avec des pièces aussi bien du privé que du public ou des comédies, et une belle affiche réunissant entre autres François Berléand, Miou-Miou, Marie Gillain, Claude Brasseur, Myriam Boyer, Nicolas Briançon en lice pour la statuette de Molière dans la privé et la superbe Emmanuelle Devos, Philippe caubère ou Micha Lescot du côté du public. Yasmina Reza, Michel Houellebecq font également partie des nommés, avec cette idée que l’on ne prête qu’aux riches. Les Molières saluent en effet bien souvent des pièces qui ont déjà le vent en poupe et offrent l’occasion à leurs comédiens de pouvoir alors “s’offrir un 250 m2 à Bruxelles comme Isabelle Gélinas ici présente” s’est amusé à conclure Nicolas Bedos, décidément bien en forme, malgré l’heure matinale. Voilà qui promet une soirée du tonnerre avec en prime, Un petit Jeu sans conséquence, retransmis en direct du Théâtre de Paris, avec Bruno Solo et Isabelle Gelinas dans les rôles titres. Réservez donc votre soir…

LM

Articles similaires