16 septembre 2013
Ma Cocotte/ A caqueter de plaisir

Que ce soit dans le luxe exigé par les établissements étoilés-Royal Monceau, Palazzo Grassi à Venise ou avec la volonté d’être accessible au plus grand nombre comme dans ses propres hôtels Mama Shelter, Philippe Starck ne cesse de démontrer combien avec lui les lieux sont à vivre, et la décoration au service des clients et non le contraire. Ma cocotte, restaurant ouvert au printemps dernier, est une fois encore une réussite, offrant de ces ambiances où l’on se sent immédiatement dans un cocon chaleureux, le regard flatté avant que l’estomac ne le soit à son tour. Et si la carte n’a rien d’exceptionnel, juste des classiques très bobo, radis roses au beurre cru et à la fleur de sel, artichauts vinaigrette, oeufs durs à la mayonnaise, cheese-burgers, tartare, fish and chips  ou encore poulets fermiers à la broche servis pour quatre-comptez environ 20 euros chaque plat- on doit saluer le bonheur de voir les meubles et les matériaux choisis avec un goût certain et simple capable de séduire de 7 à 77 ans. Situé à l’entrée du marché Paul Bert aux puces de Saint Ouen, l’endroit est évidemment comble en week-end, avec un niveau sonore assez insupportable en rez de chaussée, vaste cantine où l’on peut voir en cuisine le personnel s’agiter. Le vrai bon plan est donc en hauteur, au premier étage, où c’est juste un bonheur que de se retrouver quasiment dans une ambiance d’appartement, avec des matières qui vous plongent immédiatement dans une sorte de “creature confort” généralement réservée au plus riches.  Enfin, la visite aux toilettes comme d’habitude chez Stark s’impose avec une ambiance pensionnat qui confirme que Starck est décidément un grand enfant qui a su gagner les moyens de faire désormais, et pour notre plus grand plaisir avouons-le, aujourd’hui tout ce qu’il veut…

LM

Ma Cocotte –106, rue des rosiers 93400 Saint-ouen- 01 49 51 70 00

Articles similaires