12 décembre 2014
L’hôtel, avant les étoiles

oscarwilderoom

Oscar Wilde y est mort en 1900. Jorge Luis Borges y avait ses habitudes. L’hôtel avec sa tête de bélier comme enseigne est un lieu rare, niché au  13, rue des Beaux-Arts dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Un petit cocon où le celèbre décorateur Jacques Garcia est passé, avec à la clé 20 chambres des plus inspirées. Ce qui pourrait facilement faire ” cocotte “est en effet ici parfaitement maitrisé avec des étoffes , des meubles s’inspirant de Boulle et des salles de bain a l’ancienne en marbre pour un “créature confort” des plus heureux, à apprecier comme voyageur ou visiteur d’un soir-selon. Le personnel discret, souriant et des plus efficaces ainsi que le hamman, la petite piscine que l’on vous privatise sans supplément, achèvent de rendre l’expérience assez stupéfiante pour 300 euros la chambre. « Je meurs au dessus de mes moyens » aurait dit Wilde lorsqu’on lui présenta la note. Vous pourrez toujours y prendre un verre ou y dîner, sur les traces du célèbre dandy ou encore Jim Morisson, avec cette impression que L’hôtel pourrait bien être l’antichambre du Père Lachaise…

LM

Articles similaires