9 décembre 2013
Les petits rats de retour à Garnier

Pour qui se demande comment on accède à l’excellence, les Démonstrations de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris -qui fête cette année son tricentenaire- sont assurément le bon endroit. Désormais à Nanterre, cette école qui forme dès l’âge de 8 ans les futurs éléments du Corps de Ballet, avec pour certains un jour, l’accession au statut d’étoile, propose en fin d’année son spectacle devant le public de l’Opéra Garnier. Les places y sont chères -non pas en euros- mais, car elles sont prises d’assaut par les parents et familles de tous ces enfants qui ont su franchir les étapes de la difficile sélection de l’Opéra. Et qui ont su, une fois entrés, y rester. La taille, le poids, l’ ouverture de hanches, le coup de pied, tout doit “coller” aux critères rigoureux de l’Ecole dirigée par Elisabeth Platel. “Ses filles” comme elle les appelle, qui ne l’ont sans doute pas déçue, ni les garçons, lors de leurs tours de piste avec professeurs corrigeant en direct sur la scène et assurant le spectacle. L’air de Papageno de la Flûte enchantée s’élève alors au piano et les 6ème division filles enchaînent  les échappés à la barre, avec pour l’une d’entre elles, déjà un port de tête d’un gracieux qui la distingue de tous les autres.

Des pointes et du contemporain

Chez les garçons, on devine le rigolo qui ne cesse, malgré l’imposante scène, de sourire, enchaînant “pas mous” et pirouettes avec une apparente désinvolture. La quatrième division est, elle, sur pointes, tutus turquoise et airs appliqués: “On voyage”, martèle la professeur tandis que l’on sent dans les fauteuils d’orchestre une vague de soulagement une fois l’exercice fini. Les “grands”viennent ensuite donner un aperçu de la danse contemporaine, puis professeurs de mime et de chant donnent à voir au public tout le savoir-faire de ces enfants qui, en dehors de la danse, apprennent quantité d’autres moyens d’expression sur scène. Garnier prend alors des airs de Broadway avec des accents de comédies musicales; reprise d’Aznavour, Brassens, la troupe est au complet, chantant avec un bonheur communicatif et donnant sans doute envie à beaucoup d’enfants dans la salle d’être, eux aussi un jour, “en haut de l’affiche”.

LM

Demonstrations de l’Ecole de danse, Opéra Garnier les 15 et 21 décembre à 10h30 pour les petits et 14h30 pour les grands

Articles similaires