16 janvier 2014
Grace et consorts

tournage-dsk

2013 a été un mauvais cru pour le cinéma français, côté fréquentation et côté films. A l’exception de Les Garçons et Guillaume, à table, qui s’approche des trois millions d’entrées, rares sont les productions qui ont fait le poids face aux blockbusters hollywoodiens. Avec les Oscars remis en février c’est toute une nouvelle “fournée” qui va arriver, avec dès ce mercredi, 12 years a slave, un drame -forcément- tiré de l’ histoire vraie d’ un père de famille noir qui, né libre et tombé dans un guet apens, se réveille un matin les fers aux pieds, vendu comme esclave pour aller ramasser le coton en Géorgie. Pour se détendre, American Bluff, récompensé aux Golden Globes, est une comédie réjouissante sur des escrocs, qui sortira en février tout comme Un été à Osage County, psychodrame familial où Meryl Streep et Julia Roberts, grandes absentes depuis 2012, seront pour la première fois réunies. En mars, Georges Clooney fera également son grand retour après son petit rôle en cosmonaute dans Gravity, comme réalisateur et acteur entouré de Cate Blanchet, Matt Damon ( ont-ils scellé le deal dans les couloirs de Nespresso?) et Bill Murray dans The Monument Men, qui suit l’enquête sur des oeuvres d’art volées par les nazis.

Princesse et faits divers

C’est ce mois-là que l’on devrait (enfin, après un premier report) voir le très attendu Grace de Monaco avec Nicole Kidman; aucune projection n’a encore eu lieu depuis que le réalisateur français Olivier Dahan (La Môme) a pu goûter au plaisir de travailler avec des producteurs américains, ne lui laissant même pas le final cut! A voir donc… ou pas – tout comme Sophie Marceau en avril dans Une rencontre avec François Cluzet, comédie romantique de Liza Azuelos (LOL) ou en sex addict dans le dernier film de Tony Marshall Addict avec Patrick Bruel ( en novembre) tandis que Charlotte Gainsbourg a quitté le sien de Nymphomaniac -le deuxième volet sort fin janvier- pour jouer aux côtés de son marin Yvan Attal dans Son épouse, tourné en Inde avec une jeune actrice indienne Janagi .  Côté poids lourds et remakes, La Belle et la Bête sort en février avec Léa Seydoux et Maléfique en mai, Angelina Jolie y jouant la méchante fée de la Belle au bois dormant. En mai également, sortie de Welcome to New York avec Gérard Depardieu en DSK, prévu pour le festival de Cannes dont l’édition 2011 avait été plus que bouleversée par l’arrestation du futur candidat à la présidence française. Autre film s’inspirant d’un fait divers, Abus de faiblesse de Catherine Breillat avec Isabelle Huppert verra s’il trouve son public pour un film que nous avons trouvé particulièrement nombriliste et ennuyeux tandis que François Ozon et Alain Resnais livreront leurs derniers opus, le premier sur la transsexualité, le second sur la fin de vie.

Comédies et péplums

La liste de mes envies, adaptation du très joli livre de Grégoire Delacourt sort lui cet été avec Mathilde Seigner en mercière gagnante du loto. Si après Intouchable, il n’est pas facile de faire une comédie -voir les critiques pour Valérie Lemercier et Delphine de Vigan, on verra si Les trois frères, le retour, avec les Inconnus ou Supercondriaque avec Dany Boon sauront trouver un public en février. Nul doute que la concurrence sera dure avec des suites en veux-tu en voilà de Captain America en mars, Spider Man en avril, X-Men en mai, La planète des singes en juillet et à l’automne, Hunger Games III puis The Hobbit en décembre. Egalement formaté pour la marché international, pas trop cher grâce aux effets spéciaux, et pas trop fatigant pour la tête, le péplum a le vent en poupe dans les grands studios avec Noé (avril), Hercule (mars), Pompéi (février) et Exodus en décembre qui inonderont les écrans de leurs images de leurs décors de synthèse, tandis que Johnny Depp, Tom Cruise et compagnie sauveront une fois encore en 2014 notre terre dans des films de sciences fiction dont le Christophe Nolan (Inception) , Interstellar est des plus attendus … en novembre.

 

Articles similaires