17 novembre 2012
Les Grandes Marches/ Mieux qu’un sandwich à l’entracte

L’Opéra, commence traditionnellement tôt. A 19h30, il faut être assis- ça commence toujours à l’heure, avec si possible le ventre bien plein vu que vous en prenez généralement pour trois heures…Et ce n’est pas les petits sandwichs au pain au lait ou les macarons et mini financiers vendus à l’entracte-au demeurant pas mauvais du tout, qui vous permettront de ne pas être en proie à des crampes pendant qu’un ténor enchante (ou non) vos oreilles. Jouxtant l’Opéra de la Bastille, la brasserie Les Grandes Marches qui vient de refaire toute sa salle-supprimant au passage un carré avec canapés qui était un vrai bonheur pour se détendre-n’a pas créé un menu spécial Opéra mais offre un service étourdissant pour qu’à 19h15 pile,  la salle se vide d’un seul élan de tous ceux qui sont venus se “caler”; nappes blanches, serveurs en costumes comme le formidable Alexandre, cette efficacité se joint à une qualité irréprochable-une fois n’est pas coutume et à des prix très raisonnables pour une carte Brasserie classique dont le propriétaire détient aussi Chartier ou le Congrés Porte Maillot. Les frites sont légères et croustillantes, on m’en a même resservies sans supplément-apportées en quelques minutes, avec dès qu’on s’est assis du pain, parfait et du beurre doux ou demi-sel qui arrive devant vous sans même l’ avoir  demandé. Voilà qui peut paraître normal et pourtant mérite d’être souligné avec l’idée que cet endroit est le meilleur “before” où aller…

LM

Les Grandes Marches-6 place de la Bastille-service continu de 8 heures à 1 heure du matin-tous les jours de la semaine

Articles similaires