6 juin 2013
L’émission d’après…

 

“On se retrouve sûrement bientôt pour de nouvelles aventures”. Ce lundi 3 juin, France 3 proposait un nouveau numéro -et le dernier ?- de son magazine Le Monde d’après qui n’ a jamais pu dépasser les 6% de part de marché en prime time. Présenté par l’incontournable Franz-Olivier Giesbert, cette émission mensuelle se propose de “donner les clés d’un monde en pleine mutation, une enquête permanente sur un monde en devenir”. Vaste programme, avec pour ce soir-là une tentative de nouveau décor plus chaleureux -pas très difficile de faire mieux que le gris carcéral d’avant- et comme thématique le tourisme, prétexte fourre-tout pour parler de mode, de vin, de  gastronomie,  des parcs et monuments nationaux -bref du “je ratisse large”  avec un invité de marque, Karl Lagerfeld, toujours parfait, plus une flopée de politiques: Jean-Jacques Aillagon, Sylvie Pinatel, ministre déléguée en charge du tourisme -un vrai robot à paroles- et Catherine Pégard -une bonne copine de FOG puisque journaliste au Point (dont il est l’actuel directeur de la rédaction) avant de devenir une “Sarko girl” et récupérer ainsi l’ultra convoitée direction du Château de Versailles. La chef Hélène Darroze a, elle, eu droit à cinq minutes de parole tandis que Fabrice d’ Almeida récitait gentiment ses fiches et que la journaliste Julia Cagé, sortie de Harvard et de la Paris Business School ânonnait lourdement des chiffres avec autant de présence à l’antenne qu’un vigile interdisant d’entrer. Car sachez-le, vous êtes ici pour apprendre, alors pas de belle plante pour vous divertir… Le résultat est ainsi une conversation de salon entre habitués des plateaux TV dérangés par la lecture de fiches façon “Bac en poche”, ce qui sauvera peut-être certains collégiens pour l’épreuve de géographie à venir! Pour les autres, on sera désolé que France 3 fasse appel toujours aux mêmes par le fait d’un copinage népotique -la société de production est celle de Jean-Pierre Cottet ( associé à son fils Guillaume) lequel a été directeur de France 3 dans le passé et est, à ce titre, assuré d’une rente indirecte tout comme Patrick de Carolis. Alors, le téléspectateur et la redevance dans tout ça…

LM

Revoyez l’émission jusqu’à lundi 10 juin sur pluzz

Articles similaires