30 décembre 2014
Le sel de la Terre, l’humanité dans toute sa beauté

72412-00-1402

Wim Wenders parle à la première personne; il a rencontré Salgado à la faveur d’une photographie, découvrant “un grand photographe et un aventurier”. Le sel de la terre, ce sont les hommes comme le dit la bible, titre choisi pour ce documentaire époustouflant qui a eu le prix d‘Un certain regard au dernier festival de Cannes. “Salgado aime les hommes”; très tôt, ce “fils unique”-il a sept soeurs-a quitté la ferme familiale du Brésil pour aller à leur rencontre. Et “trouver ce qui fait tourner le monde”. Comme l’amour avec Lelia sa femme rencontrée à Victoria, ville où il fat des études d’économie. La photographie le ratrrapera une fois qu’ils ont fui la dictature brésilienne, installés à Paris. Ce sera le Niger, l’Amérique du sud puis le retour au Brésil en 1979. La forêt de son père s’est transformé en monts arides. La replanter le sauvera, mais il ne le sait pas encore.

La Terre salvatrice

Il y aura d’abord le Sahel, la famine en Ethiope, ces hommes et ces femmes aux yeux vides et les exodes, avec point culminant celle en 1994 des Tutsis du Rwanda vers la Tanzanie et le Congo. “150 km de morts”, un million de personnes déplacées; Salgado perdra sa confiance en l’humanité. La terre remplacera les pellicules; 60 puis 40 % des arbres seront perdus puis de moins en moins. La forêt est désormais là sur 600 hectares, revenue à la vie tout comme celui qui l’a planté aidé inlassablement par sa femme. Salgado reviendra peu à peu “en amour” avec cette terre en lui écrivant une lettre d’hommage avec Genesis.Paysages, animaux, il montre comment la Terre est encore pour moitié intacte, tout en  y soignant inlassablement  le cadre “sans lequel une photo ne raconte rien”. Reste la grâce qui a touché Wenders tout autant que Salgado et fait de ce film coréalisé avec le fils du photographe, “pour rencontrer son père”. Assis dans la pénombre de la salle du cinéma, vous le rencontrerez aussi, au vrai sens du terme.

LM

Le sel de la terre, de Wim Wenders et Juliano ribeiro Salgado

Articles similaires