10 février 2015
Le Petit prince au Chatelet, Levinas au service de Saint exupéry

PHO971dbf0c-a7ab-11e4-907c-63c3b8306e5f-805x453

Il restait un an à vivre à Antoine de Saint Exupéry lorsqu’il écrivit Le Petit Prince, livre préféré des Français selon un sondage de La Grande Librairie et objet depuis sa publication en 1943 de toutes les relectures possibles. Suite à la volonté d’Eric Vigié, directeur de l’Opéra de Lausanne, le compositeur Michaël Levinas a écrit la partition de cet opéra mis en scène par Lilo Baur avec de très belles lumières de Fabrice Kebour. Et resserré le récit sur une heure vingt en donnant la priorité aux personnages rencontrés par ce jeune exilé, sans trop s’attarder sur celle avec l’aviateur. Le livret ouvre toutefois sur l’épisode incontournable du “Dessine-moi un mouton” qui permet à la soprano Jeanne Crousaud d’attaquer le spectacle par des aigus stratosphériques.

Les enfants présents dans la salle semblent alors accueillir sans sourciller la musique sérielle qui crée une atmosphère bien loin des comédies musicales du Palais des sports, avec cette idée chère à Jacques Chancel que l’on peut donner dès le plus jeune âge non pas ce que l’on aime mais ce que l’on pourrait aimer…

LM

Le petit Prince au Châtelet, jusqu’au 12 février à 20 heures

Articles similaires