27 mars 2015
Le musée Marmottan, les belles à leur toilette

0

“Ce qui est intérieur”. Voilà comment l’on définissait autrefois la toilette à laquelle rend hommage le musée Marmottan, superbement rénové et offrant une collection unique de toiles de Claude Monet à l’entresol, dans Naissance de l’intime. De la Renaissance à nos jours, vous découvrirez à travers tapisserie, toiles et sculptures la vision des artistes sur ce moment où la femme se lave. Les bains publics, la toilette sèche, la perception du corps et de la nudité à travers les siècles- de La femme qui pisse debout de Boucher au XVIIIème siècle aux corps imparfaits qui apparaissent au XIX ème avec Manet ou Degas et bien sûr Marthe peinte si souvent dans sa baignoire par son mari Pierre Bonnard dans ce “refuge” qu’est devenu la salle de bain au début du XXème siècle.Leger, Kupka, Picasso, Lam ou encore une photographie de Bettina Rheims achèvent l’exposition aussi belle qu’instructive. Et qui permet d’afficher dans les rues de Paris la très belle toile d’Eugène Lomont, illustre inconnu dont ce nu venu du Musée de Beauvais, offre enfin un érotisme visible à tous, fort loin de la pornographie vu sur certains kiosques.

AW

Articles similaires