8 mai 2017
Le Byblos, la légende de Saint Tropez

 

Idéalement situé dans le village, à quelques marches de la Place des Lices, l’hôtel Byblos rouvre ses portes pour la saison avec, pour fêter cinquante ans de soirées terminées dans la piscine (ou pour les plus chanceux, repartis avec une des sublimes filles se déhanchant dans son célèbre night club, Les Caves du Roy), une suite imaginée par la célèbre maison italienne Missoni de 180 mètres carrés, avec une ambiance rayures roses côté madame et marron côté monsieur. A 5000 euros en basse saison et le double en haute, celle ci n’est bien sûr pas à la portée de tout le monde mais vous pourrez toujours vous consoler avec le restaurant, lequel donne sur la piscine et propose notamment la pizza Byblos avec truffe d’été et mozzarella pour environ trente euros, ce qui vous permettra de goûter au service cinq étoiles de ce palace. Plutôt resté traditionnel, il n’a pas subi la déferlante design qui touche actuellement les palaces parisiens; certains pouront le regretter mais à côté du Château de la Messardière, très loin du village et pas plus inspiré côté déco, le choix est vite vu. Et oui, Saint Tropez reste résolument bling bling, bien loin de l’ esprit magazine Côté sud, mais comme disait Dorothy Parker, “si vous voulez savoir ce que Dieu pense de l’argent, vous n’avez qu’à voir ceux à qui il en donne…”

LM

Le Byblos, Saint Tropez, chambre double à partir de 400 euros environ voir site 

Articles similaires