2 décembre 2013
Le blues de Ravel

Bleu Gauloise, bleu du blues, bleu des éditions de Minuit, bleus à l’âme. Sur la scène, tout le décor est bleu, piano compris. En adaptant le roman de Jean Echenoz, Ravel, paru en 2006, Anne-Marie Lazarini n’ a fait « que » des coupures, refusant d’en changer le moindre mot. On ne change pas les notes d’une partition, n’est-ce pas? A écouter ce style si particulier, on comprend vite pourquoi, tant les mots de l’écrivain semblent eux-mêmes être une  musique accompagnant celle jouée au piano par Andy Emler. Plutôt qu’un pastiche ravélien, celui-ci a écrit une partition « à la manière de » Ravel aux subtils accents jazz (on vous recommande le CD vendu à la sortie), à la discrète mélancolie. Celle-ci résonne parfaitement en harmonie avec celle d’un homme tour à tour mondain et solitaire, qui voit, pendant les dix dernières années de son existence que retrace la pièce, la vie s’en aller doucement de lui, du faîte de sa gloire jusqu’à la solitude de la tombe, perdant sa virtuosité sociale au fil de la maladie. Humainement, “pas des plus spectaculaire”pourrait-on dire -Ravel était un homme assez odieux- le compositeur du célèbre boléro (qu’il composa en s’inspirant du bruit des machines à l’usine), est joué avec un naturel et une élégance de dandy par Michel Ouimet, accompagné de Coco Felgeirolles et Marc Schapira, amis “au service” de sa vie quotidienne à Monfort l’Amaury ou pendant sa tournée aux Etats-Unis.
Précise, mesurée mais jamais maniérée, sensible aux inflexions d’un texte romanesque incarné et non simplement lu, l’intonation de chacun donne naissance à un miracle de spectacle, parfaitement mis en scène; un délicat équilibre entre narration et théâtralité, renouvelant, à trois voix plus le piano, la tradition du conte. Le public d’ailleurs ne s’y trompe pas -la salle était pleine- ni les critiques qui ont décerné à la pièce le prix de la meilleure musique et du meilleur spectacle du théâtre privé.

GC
Ravel, Théâtre Artistic Athévains, jusqu’au 31 décembre

Articles similaires