18 mars 2017
L’autre côté de l’espoir, Kaurismaki revient sur terre

 

“J’ agis sinon je meurs”. Ainsi chante un des acteurs de L’autre côté de l’espoir dernier film du finlandais Aki Kaurismaki, magicien de l’ image et poète humaniste, monstrueux par son allure et son talent comme les heureux spectateurs de son dernier film Le Havre s’ en souviennent encore. Entamé avec L’homme sans passé en 2002, sa trilogie portuaire sur les migrants continue donc, cette fois à Helsinki. Le rythme est lent comme dans le cinéma muet de Chaplin que Kaurismaki vénère tout comme Lubitsh dont on retrouve le soin du moindre accessoire et dans le moindre détail. Direction d’ acteurs au cordeau avec un magnifique duo composé par Sakari Kuosmanen en finlandais au grand coeur et le comédien syrien Sherwan Haji qui joue Khaled, ce migrant qui s’ extirpe du charbon d ‘un cargo – sublime plan de début- et découvre ce beau pays des droits de l homme la Finlande “qu’ il adore mais où il préférait ne pas rester”. Car le film, sur un sujet ô combien grave, n’ oublie jamais d’ être drôle comme ces scènes dans le restaurant La choppe dorée qui devient tour à tour un restaurant de sushis puis dancing ou encore ces longs plans sur les gueules de mafieux dans le casino illégal où . Je n ai plus de bonheur à offrir à qui que ce soit. Les migrants sont ici beaux- la sœur de Khaled allongée telle une princesse dans le camion qui lui fait traverser la frontière et fiers voire guerriers: ” Je pourrai mourir mais je veux vivre”. Face à eux, des hommes tantôt méfiants et merveilleux comme le Wikstrom qui quitte sa femme parce qu’elle boit et conduit une vieille voiture façon Colombo-mais chez lui tout est nickel, pas un faux pli. Ou des salauds comme celui qui fera de ce film, un film qui finit mal. “J’ aurai aimé que mon film finisse bien comme Le Havre mais aujourd’hui, vu ce qui se passe, ça ne peut finir bien” explique de sa voix aussi lente que ses plans Aki Kaurismaki.

Un film immense et indispensable vous l’ aurez compris.

AW

Articles similaires