13 janvier 2018
LactApple vous salue bien

En pleine tourmente de ce qui apparait comme un scandale sanitaire avec Lactalis pour ses laits infantiles sur l’air coutumier de “tout le monde savait, personne n’a rien dit” Voilà après le diesel gate, l’Iphone gate; le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête à la demande l’association HOP -Halte à l’Obsolensce Programmée- avec plus de 2600 signatures, ressemblant fort aux class action qui se multiplient aux Etats Unis. Un pays où la notion de l’obsolescence programmée  n’existe  pas juridiquement, ce qui n’empêche pas Apple d’y être dans les tourments judiciaires depuis décembre 2017. 

« C’est pour votre sécurité », ou « pour améliorer votre expérience ». Voilà comment la firme  justifie les mises à jour « qu’il faut absolument télécharger », quitte à ralentir votre smartphone, I phone 6  et 7 en tête, tablette ou portable. Car,  il semble qu’Apple soit allé un peu trop loin dans cette logique, obligeant – subrepticement – ses clients, forcément captifs, à renouveler leur Iphone, pour la dernière version, forcément plus performante, mais surtout plus chère. Il faut bien soutenir la production, et l’innovation, même si cette dernière redouble d’ingéniosité surtout dans les formes cachées de racket. Cela suffira t’il ce Gafa emblématique de la Silicon Valley ?

Rien n’est moins sûr, d’autant que l’amende à hauteur de 5% du chiffre d’affaires reste plus que floue. Il ne faudrait quand même pas que les Etats effraient trop les multinationales : suffisamment pour faire croire au vulgus pecus que l’on s’attaque à ces ferments d’inégalités, mais pas trop pour ne pas bouleverser des équilibres dont les gouvernements s’accommodent. Et comme les pommes c’est bon pour la santé, la consommation ne risque pas le déclin. Apple sans doute pas davantage, pour le moment du moins.

Par la rédaction

Articles similaires