20 décembre 2016
La télévision et sa culture pop ou version fiches

12616392

Veste de cuir, Léa Salamé accompagne Jean d’Ormesson dans le jardin de Chateaubriand, fiches à la main, au cas où elle ne saurait plus quoi lui dire…La journaliste qui a le don d’exaspérer les politiques (et nous aussi) dans le nouveau rendez-vous de France 2 a obtenu le Graal à la télévision: une émission culturelle. C’est vrai quoi, on ne va pas dire le contraire, être payée pour sortir au théâtre, à l’opéra, avec sans doute plus de largesse de la part de Stéphane Lissner, patron de l’Opéra de Paris en matière de places que nous autres de la presse écrite, cela fait rêver, non? Sauf que la machine à gagner de Bangumi -producteur de Yann Barthès- semble ne pas trouver avec Stupéfiant! plus de succès que les autres. Faible audience- 618 000 téléspectateurs ce mercredi 27 octobre 2016, soit 4.4% de part d’audience, le plus mauvais score depuis le lancement de l’émission; les reportages restent superficiels, les plateaux présentés par la journaliste en stiletto n’apportent rien, et la présentatrice a des airs de ravie de la crêche, bien loin de la rondeur d’un Pivot ou de la gourmandise d’un François Busnel. “C’est marrant”, “Nietzsche a eu cette phrase géniale”, “Ça aurait été plus rock”, Léa Salamé fait dans le café du commerce quand elle ne tente pas une pugnacité totalement à côté de la plaque face à l’académicien dont l’élégance habituelle sauve toutefois les frais. Autre journaliste femme ayant décroché la timballe, Audrey Pulvar qui s’en est allée sur C8 y présente Pop Culture, déguisée en manga japonaise, maquillée comme une voiture volée pour faire jeune, la cible évidente de cette nouvelle émission où l’on parle de Lady Gaga, Harry Potter, et accesoirement Beethoven grâce à “un stagiaire” qui fait dans “la culture pour les nuls” (on adore la comparaison Haydn avec Zizou!, preferez largement le très bon documentaire sur France 5 de dimanche dernier- à revoir sur pluzz), rappelant en moins bien le ton de la pastille de l’incontournable Loic Prigent dans Stupéfiant!. Bref, une émission gadget, bien loin l’idée que ce faisait de la culture Jacques Chancel: “ne pas donner aux gens à voir ce qu’ils aiment, mais ce qu’ils pourraient aimer…”

LM

Stupéfiant!, les mercredis soirs sur France 2 à 23 heures

Pop Culture, le samedi à 11heures sur C8

Articles similaires