19 juin 2015
La maison Victor Hugo fait peau neuve

ukrl

Nouveau décor du côté de la place des Vosges. Hormis des allures de camp retranché pour la synagogue voisine gardée par des militaires en armes, la Maison Victor Hugo rouvre après deux mois de travaux les appartements de l’écrivain, situé au second étage. Un ascenseur a pris place dans l’hôtel particulier qu’occupa comme locataire, à raison de 1500 francs annuels, l’auteur des Contemplations et des Misérables, s’accompagnant d’un nouvel accrochage pour suivre ses années avant, pendant et après l’exil. Car du lieu de vie originel, il reste peu de choses; salon chinois venu de la maison de Guernesey, sa chambre avec son lit de mort héritée de la maison de l’avenue D’Eylau, c’est pourtant toute une vie qui se découvre à travers ses meubles comme cette table pour écrire débout et les quantités de toiles (le fond en compte 60 000) -portraits de famille ou encore les encres réalisées par Victor Hugo qui fut, on l’oublie souvent, un artiste complet. Féru de décoration allant jusqu’à réaliser ses propres cadres et dessiner ses meubles, brocanteur inlassable, les salles rendent compte du génie de cet homme parmi tous ceux aux “grands spectres lumineux qui sortent de leur cerveau et s’en vont flamboyer sur la ténébreuse muraille humaine”. A voir également une très belle exposition associant ses dessins à ceux du violoniste et dessinateur suisse Louis Soutter, dont certains faits aux doigts alors que ce dernier avait été placé sous tutelle dans un asile de vieillards. Le génie ne conduit pas toujours à finir sa vie dans des intérieurs bourgeois…

LM

Maison de Victor Hugo, 6 place des Vosges, infos

Articles similaires