12 juin 2015
JL Servan-Schreiber/ Apprendre encore

uederl

“Ceux qui lisent ces pages ne se contentent sans doute pas de romans”. Directeur du magazine Clés après avoir été celui du groupe L’Expansion, Jean-Louis Servan Schreiber ne cesse de se questionner et, comme dans toute sa famille d’écrire –“Schreiber voulant dire écrire en allemand”. Le sujet de ce dernier opus ? Le sens de la vie. “Vous y êtes” s’en amuse dès la couverture son dessinateur complice Xavier Gorce dont on retrouve les dessins tout au long des chapitres de ce dernier livre intitulé C’est la vie. Un essai empli d’humanisme et limpide sur des thèmes universaux comme la liberté de penser, l’amour, l’autre, la vérité et bien sûr la mort, la vie étant” la plus belle des batailles perdue à l’avance”. Des phrases courtes, des questions, des ébauches de réponses, l’écriture est fluide, au service d’idées principales comme notre interconnexion: “Seul, je ne suis rien”, “moi, un peu de l’autre”, ou l’humilité: “la différence entre l’ignorant et le sage est que le premier ne sait rien tandis que le second sait qu’il ne sait rien.” A méditer et… à lire.

AW

C’est la vie, de Jean Louis Servan Schreiber aux éditions Albin Michel, 15 euros

Articles similaires