20 avril 2013
Des clics pour des notes

On ne dira jamais assez comment internet a revolutionné nos vies. Prenez Thomas Pradeau. Son nom vous dit quelque chose? Voilà un jeune chanteur, né à Montmartre qui plutôt que d’envoyer des maquettes aux majors ou espérer être repéré dans les couloirs du métro posta ses chansons en 2000 sur My Space. Un album plus tard A deux pas de ma rue, né grâce au financement participatif proposé par My Major Company, il fait partie des artistes que chacun de vous peut soutenir, avec retour sur investissement-Grégoire, Irma (les contributeurs ont récupéré plus du double de leur mise) ou pas. Le système n’est pas garanti mais les contreparties sont originales et nombreuses: d’abord, créer du lien avec pour 5 euros, ses remerciements sur les réseaux sociaux, puis au fur et à mesure de l’importance de votre participation, une dédicace, des packs collectors, l’accès à l’enregistrement ou aux coulisses, voire même votre voix sur une des chansons. Tout ça pour quoi? Pour lui permettre de réunir 20 000 euros nécessaires aujourd’hui à créer un EP- ce qui veut dire un album téléchargeable sur internet-sans support physique, ce qui divise alors les coûts par 5. La transparence est totale comme en témoigne la fiche de présentation sur le site My Major Company. Alors n’hésitez pas, cliquez pour faire monter la “jauge”, elle est aujourd’hui à plus de 50 % remplie avec encore deux mois pour être un des “sponsors” de ce jeune homme qui a déjà assuré la première partie à l’Olympia de Joyce Jonathan et dont vous pouvez  écouter déjà le swing très parisien dans les sept titres de son futur album déjà disponible sur le site.

AW

Articles similaires