16 septembre 2014
Jean-Paul Gaultier se consacre à la “haute”

jean-paul-face-to-face

Du low cost ou du très chic: la mode n’échappe pas à la lame de fond qui tend à opérer dans ce XXI ème siècle un retour vers le XIXème. Jean Paul Gaultier, qui n’a sans doute pas envie de finir comme John Galliano- sous perfusion d’alcool et de médicaments pour tenir le rythme jusqu’à sa chute- vient donc de lâcher le prêt à porter. La marinière, ce sera maintenant chez Armor Lux ou H&M, avec seules les très riches clientes de la haute couture qui pourront encore s’offrir les dernières créations du couturier à la générosité débordante. Il faut en effet avoir une fois assisté à l’un de ses défilés, puis vu avec quel soin il répondait aux journalistes pour savoir que cet homme à la tête d’une fortune de 60 millions d’euros ne fait rien à moitié. A 62 ans dont 44 passés dans la mode, voilà donc l’enfant terrible qui choisit de revenir aux origines- il a débuté dans la célèbre maison Jean Patou. Sa marque appartenant à la société Puig, géant en parfums et cosmétiques, il restera bien sûr le flacon à défaut de l’ivresse avec des jus qui restent la véritable cash machine de la mode et la possibilité pour le tout venant de s’offrir un bout de rêve. Du low cost vous dis-je…

AW

Articles similaires