29 janvier 2015
Il re pastore, Mozart  version SF

ir3

Sacha Guitry aurait pu s’exclamer en sortant du Châtelet: “Ce soir, la salle avait du talent”. C’est en effet sous les applaudissements nourris et les bravos que Jean Christophe Spinosi a repris en bis le final de ce Il Re pastore version manga. Ni les sons électroniques venant s’ajouter à la partition originelle, ni les costumes pour le moins excentriques n’ont ainsi choqué le public, pourtant pas très jeune, qui était venu découvrir la dernière fantaisie voulue par le directeur du lieu, Jean-Luc Choplin.

Une distribution jeune et ébouriffante

Après Orlando Paladino de Haydn, c’est donc au tour de cette oeuvre de jeunesse de Mozart-il n’avait que 19 ans lorsqu’il l’a écrite- d’être adaptée par le plasticien Nicolas Buffe, rejoint par Olivier Fredj. Du sang neuf tout comme la distribution où l’on a pu découvrir tout le talent de la jeune soprano anglaise Soraya Mafi qui interprétait le rôle du berger, autrefois tenu par des castrats. Face à elle, Raquel Camarhina offrait une délicieuse Elisa, avec oreille de lapin en prime. Non sans rappeler La double Inconstance de Marivaux actuellement jouée à la Comédie française, le livret du poète Metastase, revient ici sur la vacuité du pouvoir face à la force de l’amour, avec toutefois une fin différente. A vous de voir celle que vous trouverez la plus heureuse…

LM

Il Re Pastore de Mozart jusqu’au 1er février 2015- il reste des places…

Articles similaires