23 décembre 2012
Idée cadeau: du savon d’Alep…

Le chapon n’a pas fait l’ouverture du JT de France 2 ce soir, mais on n’en fut pas loin. C’est d’ailleurs sur ce sujet que Laurent Delahousse a tweeté et que son confrère Roger Zabel en grand spécialiste lui a répondu « Respect ». Pendant ce temps là, Martine Laroche-Joubert est à Alep, en Syrie, où il fait des températures en dessous de zéro. Emmitouflée comme une babouchka, elle est là, à côté de ces enfants transis de froid, qui n’ont même pas un pull. Ni de chauffage ou d’électricité, coupée par les autorités dans les quartiers sous contrôle des rebelles. Pour l’école, c’est dans le noir, les vitres brisées ont été remplacées par des cartons pour protéger du froid, éclairage obligatoire » aux bougies ». Le pain? C’est des heures d’attente dès l’aube et le risque d’y mourir sous les bombes depuis 21 mois où la ville-perle de l’architecture islamique- est en proie aux combats. « Quand il y a de la farine, il n’y a pas de fuel et quand il y a du fuel, il n’y a pas de farine » témoigne un employé. Le pain qui a augmenté comme tout avec une inflation record, avec un risque de famine de plus en plus important.

Ville martyre après Homs

Les maladies menacent également avec des ordures qui s’amoncellent et dans lesquelles les enfants vont chercher de quoi se nourrir. Plus loin, elle est allée filmer un immeuble qui accueille les plus traumatisés-comme ce petit garçon qui se balance d’une jambe sur l’autre, le regard perdu- et les vieux dont on ne sait quoi faire. Après Homs l’hiver dernier, voilà une nouvelle ville martyre que tout le monde connait grâce à…son savon. Autrefois seulement connu des bobos et vendu dans des belles boutiques de déco- très Côté sud-il est désormais dans la grande distribution. Ce savon, nous dit-on « le plus naturel de tous, est donc tout à fait conseillé pour les peaux sensibles et les problèmes dermatologiques de toutes sortes (plus le taux d’huile de baie de laurier est élevé, plus le produit est efficace). Ni colorant, ni parfum de synthèse, ni additif chimique : la meilleure garantie contre les allergies et les agressions (sic). »

« Une belle idée cadeau » comme le disent ou l’écrivent à l’envi les médias pour ce Noël où l’on a enregistré un record de transactions bancaires samedi 22 décembre avec le chiffre de 33 millions d’opérations. Mammon, l’argent roi dans le Nouveau Testament a bien terrassé Jésus dont très peu doivent se souvenir que c’est sa naissance que l’on fête le 25. Il y aura aussi à table des épices de Damas pour accompagner volailles et autres plats de fêtes. Le « finis ton assiette » car d’autres enfants ne mangent pas à leur faim et souffrent prendra tout son sens pendant ces fêtes. Allez Joyeux Noël! Et attention à votre ligne…

Par Laetitia Monsacré
<