9 janvier 2016
France 3 fait sa rentrée, France 5 aussi

photo 2-3

Pas facile de faire une conférence de presse désormais en face de journalistes plongés dans leurs smartphones…Il faut dire que Dana Hastier et ses collaborateurs ont pris leur temps- une heure et demi pour rappeler que France 3  “financé par la redevance, et donc de bonne guerre au service des régions” était profondément attachée à la culture. Mais “grand public”! Avec un prime le 11 décembre dernier consacré à la musique classique qui, en dépit d’Anne Sinclair à la présentation, Fauteuil d’Orchestre, n’a réuni qu’1,3 millions de téléspectateurs,  programmateurs et direction des programmes se retrouvent face à face avec cette idée que la culture est toujours aussi malaisée à fédérer le plus grand nombre. Pour les Victoires de la musique classique diffusées le 24 février prochain, la chaîne fera ainsi appel à du bankable avec Claire Chazal qui secondera le facétieux Frédéric Lodéon. Celle-ci, habituée des fauteuils d’orchestres de l’Opéra de Paris pour les opéras et les ballets arrive également sur l’antenne de France 5 pour la quotidienne culturelle le 18 janvier prochain; déjà victime d’un buzz meurtrier sur son salaire- 45 000 euros mensuels annoncés, démenti le jour même pour n’être qu’en hausse de 20 % par rapport à son prédécesseur, Laurent Goumarre, elle assurera donc à nouveau le 20 heures mais de la culture, et cela sur la petite chaîne qui monte, France 5! Laquelle offrira à François Busnel une demi-heure de plus à sa formidable Grande Librairie et offrira le vendredi soir à la place du mercredi La maison France 5 et  Silence ça pousse -une très bonne idée.

Lepers quitte l’antenne

De son côté, France 3 fera la belle part une fois encore aux documentaires avec l’album de famille de François Mitterand pour les 20 ans de sa mort avant de revenir sur parcours de  VGE avec Patrice Duhamel, ou encore de Sarkozy vu par Gérard Miller. William Karel s’interressera pour sa part à  Hillary Clinton, “la femme à abattre”, et Anne Sinclair à Angela Merkel. De l’émotion avec Annie Girardot lorsqu’elle reçut son César en pleurs, “je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma français, mais à moi, vous avez beaucoup manqué”  et du“renouvellement et rien d’autre”, avec le départ de Julien Lepers de Questions pour un champion qui fut annoncé comme un coup de tonnerre, celui-ci ayant été semble-t’il chassé sans beaucoup d’élégance…Voilà qui confirme une fois encore que la télévision n’est pas un monde de bisounours.

AW

 

 

 

Articles similaires