12 juin 2016
Fip toujours

2000-Studio2

Autant vous dire qu’à la rédaction de JimlePariser, on est fan de cette radio n ée la même année que votre dévouée plume. Une grande année donc, y compris pour le vin…Et l’envie depuis longtemps de découvrir qui se cache derrière cette pépite de radio sans pub et sans reproche. La voix sublime des Fipettes dont l’animateur de Sous les jupes de fil n’a rien a envier avec ce nouveau rendez-vous tous les lundis de concert live et forcement acoustique vu la taille du studio qui accueillait ce lundi la gracieuse Emily Loizeau et un groupe anglais Harveighblue dont la chanteuse a la tessiture d’une certaine Amy Winehouse, mais en version clean.

Emily Loizeau, solaire

Le mot toujours juste, une voix très Fip, les pieds nus, Emily Loizeau était au piano pour chanter son dernier album dont le magnifique Eaux sombres, écrit comme une lettre à un enfant qui va naître. Le final fut une saisissante reprise de la Complainte du partisan de Léonard Cohen avec la revendication par la chanteuse d’une position engagée face aux drames des réfugiés en Méditerranée. Et l’occasion sur les dix fréquences à travers la France de vérifier une fois encore toute la qualité de cette radio qui, avec 500 000 auditeurs reste un poids plume au sein de Radio France mais propose une nouvelle grille bien troussée depuis septembre 2015, arrivée de sa nouvelle patronne, Anne Serone, que nous aurons l’occasion de bientôt vous présenter dans un il/elle.

LM

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs